Dr Taher Djemal, La Correction de la gynécomastie pour un buste plus viril et harmonieux

Le développement excessif des glandes mammaires chez l’homme peut être source de complexes et de malaise. Ce développement excessif des glandes mammaires peut être congénital ou encore dû à une maladie, une tumeur ou à certains traitements médicamenteux.

Le but d’une gynécomastie est de réduire un volume des seins trop important chez l’homme. Les méthodes incluent notamment la liposuccion, la suppression de l’excès glandulaire ou encore la combinaison des deux méthodes : liposuccion et incision.

Gynécomastie : les candidats à la correction

Un patient peut prétendre à la correction de sa gynécomastie quand :

  • il éprouve des difficultés à montrer son torse, à la plage, lors d’une activité physique, …
  • il souhaite améliorer les proportions de son corps
  • il souhaite retrouver confiance en lui-même notamment en société ou même dans l’intimité

Gynécomastie : l’intervention de correction de la gynécomastie

La correction de la gynécomastie vise à redonner un contour normal aux seins chez l’homme et à corriger les déformations au niveau des seins, des mamelons ou encore des aréoles. Les techniques chirurgicales incluent la liposuccion, l’excision (suppression de tissus mammaires) ou encore la combinaison de ces deux techniques. Les tissus mammaires glandulaires sont plus denses que les tissus mammaires graisseux et ne se prêtent pas à la liposuccion.

Il est à noter que :

  • Le choix de la technique chirurgicale dépend de la probabilité de dédoublement de la peau après l’intervention. Le rétrécissement de la peau chez les jeunes patients est meilleur que chez les patients plus âgés.
  • L’approche la plus commune est l’incision intra-auréolaire ou encore l’incision qui s’étend tout le long de la circonférence de la moitié supérieure de l’aréole jusqu’à la portion pigmentée.
  • La longueur de l’incision dépend de l’anatomie du patient
  • Dans le cas d’une gynécomastie sévère, l’ablation de la peau et le repositionnement des mamelons peuvent être nécessaires.

Gynécomastie : les suites opératoires et le résultat de la correction

Généralement, à la suite d’une intervention de correction d’une gynécomastie, le patient porte un bandage, un vêtement de compression et un drain.

Les 3 premiers jours sont critiques. Le patient doit être au repos.

Le retour aux activités normales dépend des techniques utilisées lors de l’intervention. Un patient ayant bénéficié d’une liposuccion combinée à une ablation, peut retourner au travail au bout d’une semaine après l’intervention.

2 commentaires dans “Gynécomastie”
avatar

Bonjour, j’envisage de me faire opérer d’une liposuccion du ventre et d’une gynécomastie, est ce que je peux me faire opérer deux en même temps ?

Répondre
avatar

Bonjour, oui ces deux opérations peuvent être pratiquées en même temps, il suffit de demander cela à votre chirurgien en avance.

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

treize − 13 =

Rappelez moi!

×
To Top